Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2011

Le 10 mai dernier, à 18h30, heure du pays de la France, une présentation Happython s’est déroulée dans une heureuse salle à Paris, à la station Trocadéro. Cette conférence a été séquencée en 5 parties : 1/ Quelle est l’histoire du Happython ? 2/Comment réaliser sa vision et se réaliser à travers elle ? 3/Quel est le futur du Happython ? 4/ Les grandes lignes pédagogiques : ce qu’elles apportent ? 5/ Des questions ?…

C’était agréable d’échanger, de présenter la dynamique et de s’éveiller aux perspectives des invités. Il m’est apparu pertinent de penser à d’autres formats de présentation. Un qui sera général, avec des films, des portraits, et des discussions sur les implications diverses du projet. Un autre plus pratique, avec davantage de jeux pour éprouver davantage. Et un autre encore, avec un mélange des deux.

Quant au reste, ça semble progresser d’une façon plutôt… heureuse, je verrai bien 🙂

Publicités

Read Full Post »

Est-il possible d’harmoniser le monde ?… On n’en sait rien, mais c’est une hypothèse intéressante et y jouer éveille de l’intérêt (enfin, normalement:).

Chaque semaine, dans le Happython, les Hautes Instances (HI !) cumulent un pourcentage de Points de Présence lié aux transactions du Capital d’Attention des agents et des anonymes qui participent au Happython Village. Cela constitue les Fonds de Maturité International (FMI). La totalité du montant recueilli hebdomadairement est réinvesti le vendredi soir vers un pays, une ville ou une population, pour reconstruire son Capital d’Attention Collectif ( CAC). C’est à vous de définir qui en a besoin. Vous pouvez choisir et proposer des sujets, des thèmes (un titre + un lieu + un court descriptif).

A partir des votes qui seront collectés, le vendredi soir de chaque semaine, tout le Capital d’Attention Collectif cumulé sera placé aux 3 premiers endroits sélectionnés et visibles sur la Mappython (Carte du monde Happython).

Ces choix d’investissements seront donc proposés par les Happythoniens, au regard des événements impliquant une ville, une population ou un pays, qui associeront le niveau d’effondrement du Capital d’Attention Collectif, des non-valeurs et des émotions en jeu et de l’intensité.

Néanmoins, l’investissement en lui-même, indépendamment du montant cumulé pendant cette période, n’excèdera pas un certain taux (l’équivalent de 9 % de la population, en Points de Présence). Il est parfois un peu tôt pour clamer l’apparition d’un Virus du Bonheur (l’équivalent de 10 % de la population, en Points de Présence), ainsi le 1% manquant pourra être atteint via les opérations « classiques » (témoignages, actions-services, etc).

De plus, même si cette projection de Capital d’Attention Collectif est élevée, elle peut ne pas révéler l’état objectif de la situation (catastrophes naturelles, guerres, injustices,…). Cela n’a pas pour vocation de régler le problème de ce pays, cette ville, cette population ou ce lieu de vie, mais d’optimiser l’état d’esprit en développant plus de présence (avec les Points de Présence, justement) pour que le flux de la vie reprenne son rythme. D’ailleurs, si cela vous touche, rien ne vous empêche de miser une partie de votre propre Capital d’Attention Personnel sur la situation.

En résumé : Etape 1 : Déposer un témoignage heureux, Etape 2 : Obtenir des Points de Présence (PdP), Etape 3 : Miser le Capital d’Attention sur une ville de son choix, Etape 4 : Devenir Heureux Actionnaire et attendre les dividendes, Etape 5 : Harmoniser le monde (ou tout au moins la perception qu’on en a).

Read Full Post »

1 – Déposez un témoignage heureux en répondant à cette question : Qu’est-ce qui vous rend ou vous a rendu heureux(se) ? (Facile !) 2 – Recevoir des Points de Présence en échange (Intéressant !) 3- Propager le Virus du bonheur en répondant à cette question : Quelle ville voulez-vous rendre heureuse ? (Intriguant !) 4 – Devenir un Heureux Actionnaire !… (Enrichissant !)

Un Heureux Actionnaire est un Agent (inscrit dans le Parcours d’Agent Multidimensionnel) qui, après avoir reçu du capital d’attention sous la forme de Points de Présence (PDP), en échange des actions qu’il a entrepris (témoignages, services, projets, etc), a placé son capital d’attention sur les villes de la Carte du monde Happython pour développer un Virus du Bonheur Collectif. Il bénéficie de Bons du Trésor Citadin à la hauteur du montant de PDP qu’il a misé, d’où sont déduit 10 %, étant lié à la Taxe To Be. Cette taxe permet aux Fonds de Maturité Internationale (FMI) de faciliter la reconstruction du Capital d’Attention Collectif (CAC) des populations, villes, pays, qui en ont le plus besoin.

La Taxe To be (appelée également « Taxe pour Être »), ce sont les montants prélevés par les Hautes Instances, responsables du bon fonctionnement de la Banque Centrale du Capital d’Attention Collectif, dans leur mission de rééquilibrage du partage des richesses du Capital d’Attention Collectif concernant les Fonds de Maturité Internationale. Ces prélèvements se font à la hauteur de 10% sur chaque interaction effectuée par les Agents (ou les Villageois non-inscrits), au dessus d’un montant de 10 PDP.

Quand un pays, une ville, une population subit des effondrements de leur Capital d’Attention Collectif, créant des manques évidents, les Hautes Instances attribuent les sommes conséquentes et disponibles pour soutenir et faciliter la reconstruction de leur Capital d’Attention.

Les Hautes Instances, oui, on verra ça dans le prochain article, c’est la dernière étape, l’étape 5 !

Read Full Post »

Un simple témoignage heureux, qui répond à cette question : « Qu’est-ce qui vous rend, ou vous a rendu, heureux(se) ?« , en échange, un double bénéfice : on se rappelle cette sensation et, en prime, on obtient des « Points de Présence » (si on est inscrit dans le Parcours d’Agent Multidimensionnel du Happython).

Ce Point de Présence (PdP) est l’unité d’une monnaie, il manifeste le montant de votre « Capital d’Attention ». Plus on a de capital d’attention, plus on se sent disponible, c’est le premier bénéfice. Le deuxième bénéfice, c’est qu’on a envie de partager cet état de disponibilité, de bonheur, etc.

C’est ici que vous pouvez miser une partie du montant de votre Capital d’Attention pour qu’il progresse, en vous, chez les autres, autour du monde. Comment ?… Certainement d’une façon toute personnelle et naturelle et l’autre façon, c’est de miser ce capital d’attention sur des villes du monde où l’on aimerait que le bonheur y prenne racine.

Sur le Happython, c’est tout simple : vous allez sur la Mappython (Carte du Monde Happython), vous choisissez un pays, une ville et vous envoyez votre attention dessus. Vous devenez ainsi un Heureux Actionnaire et vous recevrez des dividendes ensuite.

L’idée a été d’associer l’habitant d’une ville ou d’un village à l’équivalent de 10 Points de Présence. 10 Points de Présence, c’est le montant qu’on obtient quand on répond à l’Heureuse Question. Comme la base de données des Villes et des Villages du monde nous permet de connaître le nombre d’habitants du lieu d’où la personne émet son témoignage heureux, on peut établir une heureuse statistique.

Quand une ville aura atteint grâce à vous, et aux autres agents, un montant de Points de Présence équivalent au quota de 10 % de la population, cette ville apparaîtra sur la Mappython.

Par exemple, pour contaminer du Virus du Bonheur une ville de 1000 habitants, il faut que 100 personnes soient touchées, c’est-à-dire l’équivalent de 10 % de sa population.

Partant de cette base où chaque habitant est égal à la valeur 10 Points de Présence (= 1 témoignage heureux), pour que cette ville soit visible sur la Mappython, il faut atteindre 1100 Points de Présence. Voici le calcul pour y parvenir : 10 PdP  x 100 personnes (10% de la population) = 1000  (+ 10 % du total, /la Taxe To Be, prélevé par le FMI (Fonds de Maturité Internationale, on en reparlera:) + 100 = 1100 Points de Présence.

Si vous choisissez une grande ville et que plusieurs Agents s’associent, vous pourrez cumuler ensemble suffisamment de Points de Présence pour la contaminer elle aussi !

Et cela signifie-t-il que vous serez dépourvu alors de Points de Présence, et donc de Capital d’Attention ?… Pas du tout, ce sera plutôt un investissement de Capital d’Attention : vous aurez en échange des Bons du Trésor Citadin et vous bénéficierez régulièrement de Points de Présence en retour !

Une fois qu’une ville sera contaminée et visible sur la carte, cette commune sera contactée pour potentiellement développer un Virus du Bonheur, et une exposition citadine sera proposée où l’habitant sera considéré comme l’Artiste de sa vie et de sa ville !

Tiens, je me demande si je n’ai pas empiété sur l’étape 4, là ?… Si, apparemment 🙂

Read Full Post »

Récapitulation : Etape 1 : déposer un témoignage heureux, Etape 2 : en échange, vous gagnez des Points de Présence (PdP) pour augmenter votre capital d’attention et l’étape 3 : placer ce Capital d’Attention sur la ville de votre choix pour commencer à la contaminer !

Depuis 1998, il y a plus de 2800 villes qui ont été contaminées. Parfois, avec un seul témoignage heureux, ou plus de 8000, avec Paris. Des villes françaises et des villes d’ailleurs… On peut voir tout ça sur la Mappython, la Carte du Monde où le Happython a laissé des traces…

Par exemple, vous pouvez envoyer 100  Points de Présence (via votre compte, quand vous êtes inscrit pour le Parcours de l’Agent Multidimensionnel) sur une ville de votre choix, par exemple la vôtre, et vous augmentez son taux de contamination car les Points de Présence créent de la présence, et la présence, ça rend heureux, et c’est même capital !!! 🙂

En échange, vous obtenez des Bons du Trésor Citadins ! Oui, vous êtes devenus Heureux Actionnaire ! Et on en reparle bientôt, c’est l’étape 4:)

Read Full Post »

Donc, les étapes pour participer au Happython, sont : étape 1 : déposer un témoignage (heureux, par exemple), étape 2, en échange, la personne inscrite au Parcours d’Agent Multidimensionnel, reçoit des Point de Présence. Ces Points de Présence constituent le Capital d’Attention grâce auquel elle va propager le Virus du Bonheur.

Petit zoom sur le Capital d’Attention

La crise financière actuelle semble mettre en relief l’intérêt de placer d’abord son Capital d’Attention avant de placer son capital financier ! Remarquer l’état d’esprit que l’on a, le capital d’attention disponible, avant de s’engager ou de décider est un atout. Il y a de nombreux parallèles entre les concepts « argent » et « attention » : payer attention, porter du crédit à une personne, les bénéfices d’une relation,…

Si l’on porte son attention, en amont, sur son propre Capital d’Attention, peut-on imaginer que ce précieux « capital », si personnel, auquel on n’a pas accordé un réel intérêt, est peut-être justement celui qui est la condition de la réalisation et des échanges qui nous inspirent profondément ?

Le Capital d’Attention est la somme des « Points De Présence » qui sert à nous identifier aux convictions que l’on expérimente (et dans les meilleurs des cas, que l’on préfère !).  Faire fructifier notre Capital d’attention permet de retrouver une présence stable. De cette présence stable, les décisions, les actions, les interactions semblent couler de source.

Autant l’argent représente notre capital d’investissement pour l’acquisition de nouvelles choses et l’aboutissement de projets, autant l’attention représente notre capital d’investissement pour la présence, les échanges élégants et la liberté.

Bien plus précieuse que l’or qui est rare, l’attention est une « denrée » accessible à profusion. Elle nous permet d’investir dans les réalités et les valeurs humaines que nous voulons faire éclore. Plus nous sommes attentifs, plus nous sommes présents, lucides et libres : de choisir, de décider, d’être en vie, de dire oui, de dire non, de s’engager et surtout d’être présent à notre propre monde.

Dans le Happython, il existe potentiellement deux niveaux de Capital d’Attention : le Capital d’Attention Personnel (CAP), qui implique l’individu et la façon dont il investit son Capital d’Attention dans sa réalité personnelle,  et le Capital d’Attention Collectif  (CAC), qui implique le monde collectif, c’est-à-dire la somme de toutes les personnes qui investissent leur Capital d’Attention et qui participent, délibérément ou par défaut, à créer des tendances dites « objectives » dans le collectif (certaines destructions, ou constructions, les accords, les désaccords,….)

« Lorsqu’il semblera évident que c’est bien notre Capital d’Attention qui alimente nos valeurs, nos convictions et nos actions, nous choisirons naturellement de solder certains comptes personnels où le Capital d’Attention que nous avons placé continuent de nous faire chuter.

Il est probable qu’en récupérant ce Capital, nous ayons l’idée d’investir dans des situations qui créent le bonheur et l’harmonie du monde que nous aimerions partager. Collectivement, nous nous éveillerons peut-être alors à une nouvelle forme de présence qui nous inspirera à devenir des vecteurs élégants de l’évolution, armés d’un sourire en forme de boomerang. »

Sinon, on trouvera bien autre chose pour s’en rappeler… 🙂

Bientôt, l’étape 3…

Read Full Post »

Et quelle est l’étape 1 ?… Simplement déposer un témoignage heureux, avec un prénom, un âge, une ville et un pays. En échange, et c’est l’étape 2, vous obtenez des Points de Présence, des PdP ! Bien entendu, il est nécessaire de s’inscrire dans le Parcours d’Agent Multidimensionnel auparavant. Mais qu’est-ce qu’un Point de Présence ?

Dans le Parcours d’Agent Multidimensionnel du Happython, le Point de Présence est une monnaie qui constitue le « Capital d’Attention ».

Le Point de Présence est un point qui permet de rendre plus présente les idées que vous voulez voir progresser. Ce Point de Présence représente un grain de matière virtuelle, une unité d’énergie, qui participe au fait qu’une pensée se réalise progressivement. Pour décider de suivre une pensée ou une idée, il est nécessaire d’avoir de l’énergie.

Une personne possède une certaine quantité de Points de Présence qui lui sert à s’identifier à ses valeurs, ses convictions, ou à tout autre objet de ses désirs, y compris une personne, un lieu, etc, c’est son Capital d’Attention Personnel. Elle peut investir (symboliquement) un Point de Présence pour rendre quelque chose plus réel, et elle peut enlever un point de présence, ce qui enlève de la réalité à une chose dite réelle.

« Ce qui est absent n’est pas encore là, mais ça ne signifie pas que ça n’existera pas. Pour rendre quelque chose présent, il est important d’y croire, de le ressentir, de le vivre, d’agir en accord et de le partager avec les autres. Alors, ce qui paraissait absent devient présent.

Et réciproquement : ce qui est présent est déjà là, mais ça ne signifie pas que ça existera toujours. Pour rendre quelque chose absent, il est important d’arrêter d’y croire, de cesser de le ressentir, de ne plus le vivre, et de ne plus agir en accord avec cette réalité. Alors, ce qui paraissait présent devient absent. « 

En d’autres termes, mieux voir que croire, ressentir et vivre cela même qui ne nous convient pas permet graduellement de nous en affranchir… pour mieux vivre selon nos aspiration profondes :).

Bon, maintenant que vous en savez plus sur le Points de Présence, je peux vous faire part d’une cote-étalon. En tant que « Self Agent du Bonheur », votre témoignage heureux est l’équivalent de 10 Points de Présence, et si vous l’avez obtenu auprès de quelqu’un d’autre, en tant qu’Agent du Bonheur, celui-ci vaut 20 Points de Présence.

Oui, se poser une question et laisser de la place pour une réponse vaut quelque chose ! Et également, poser une question à une personne et lui laisser l’espace pour que cela se fasse aussi vaut quelque chose !

Et ensuite ?… Vous en faites quoi, de ces Points de Présence ? Ça, c’est l’étape 3 !…

Read Full Post »

Older Posts »